Challenge VW Africa 2015, c’est parti !!!

Suivez les concurrents sur la carte interactive en direct et n’hésitez pas à  laisser un commentaire !!!

.
capture-f4e.jpg

11 commentaires

Trace  •  Commentaires RSS

  1. staff dit :

    Deuxième jour de raid et déjà des moments forts avec des passages très difficiles. Certaines portions de piste sont complètement défoncées et des ornières énormes ont obligé les concurrents à sortir les gros moyens.
    Côté mécanique, le châssis du buggy de R.Esteban attend impatiemment le bivouac de ce soir pour une séance de soudure au niveau des attaches de train arrière. Il continue de rouler.
    Plus gênant le buggy de M.Douton a cassé un roulement de roue arrière. Il a fini par perdre sa roue arrière en essayant de rejoindre un garage.
    Le 4×4 d’assistance est parti à sa rencontre. Ils ont ressoudé le disque de frein pour pouvoir remettre la roue et remorquer le buggy jusqu’au bivouac. Devant l’ampleur des dégâts, la décision est prise d’abandonner.

  2. mettier dit :

    bonjour je suis l’aventure depuis le debut sur le site , je vois que l’équipage T.lohier et J.hardy
    fonctionne bien , vivent les bretons .je leur souhaitent bonne route ainsi qu’aux autres concurent bien sur .

  3. staff dit :

    Après ses mésaventures, Marc Douton a dû abandonner. C’est le disque de frein qui s’est cisaillé tout autour de l’arbre et l’étrier qui a tenté jusqu’au bout de garder la roue dans l’axe. Son support a fini par cédé au niveau des filetage.

  4. staff dit :

    Les concurrents du raid ont parcouru plus de 850 kms depuis la frontière espagnole. Si on déplore un abandon, on peut malgré tout être satisfait de la bonne marche des véhicules. A part un problème de bobine pour un équipage rien n’est venu contrarier la progression vers le sud. C’est la piste et la préparation de chacun qui fait la différence. Aujourd’hui à l’arrivée à Teruel, les derniers ont passé la ligne avec une demi journée de retard sur les premiers.
    Les paysage sont magnifiques et il est fréquent de rencontrer sur la piste les ruines d’un vieux château ou d’un monastère.

  5. staff dit :

    6 mai : Laurent Lacasa qui faisait partie des prétendants à la victoire sur le challenge 2015 a cassé une lame au niveau de la fixation de barre de torsion. L’équipe d’assistance est intervenue pour ressouder la pièce sans pouvoir garantir sa future résistance aux chocs. Laurent confiant est malgré tout reparti par la piste et il est parvenu à rejoindre le bivouac sans encombre.

    7 mai : Les concurrents ont repris la piste vers Grenade où les attendent une douche et un bon lit d’hôtel. Cette étape est encore une fois magnifique avec des pistes extraordinaires traversant des étendues désertiques à couper le souffle.
    Laurent Lacasa qui avait eu un problème de barre de torsion hier est reparti ce matin avec l’espoir que la réparation effectuée tienne la distance. Malheureusement la soudure a lâché mais Laurent a réussi à regagner la civilisation pour tenter une nouvelle réparation dans un garage. Actuellement il n’est toujours pas reparti mais étant arrêté dans la dernière partie de l’étape il devrait pouvoir rejoindre Grenade avant la nuit.

  6. staff dit :

    8 mai : Journée bien rempli pour les véhicules d’assistance avec un problème d’embrayage pour Tanguy Lohier en fin d’après midi et qui a finalement pu repartir en début de soirée. Mais la journée n’était pas terminée car peu de temps après c’est Mika Coudeyre qui était victime d’une casse sur le train avant. L’assistance le rejoindra vers 22h30.

  7. rousseau dit :

    ça c est bon !!!
    profitez en , bande de veinards

    bises a tous

    bruno

  8. staff dit :

    9 mai : quelques nouvelles des équipages en difficulté hier. Tanguy dont l’embrayage avait lâché n’était pas resté les mains dans les poches en attendant l’assistance. Quand le 4×4 est arrivé le moteur était déjà déposé sur le parking, il n’y avait plus qu’à monter la pièce neuve et remettre le moteur en place. Au final, attente comprise, c’est moins de trois heures qui ont été perdues sur cet incident. C’était cependant suffisant pour permettre à la nuit de tomber mais Tanguy et Olivier ont mis un point d’honneur à rallier l’hôtel par la piste afin de ne pas écoper une pénalité. Après une courte nuit ils sont aujourd’hui de nouveau sur la piste.

    Concernant Miki ce sont les fixations supérieures d’amortisseurs qui ont lâchées. Une réparation a été faite avec l’assistance mais Mika a décidé de rejoindre Lisbonne par la route afin de ne pas compromettre le retour en France de son 181.

  9. staff dit :

    10 mai : Déjà 10 jours de piste, les hommes et les machines commencent à fatiguer. Il reste cependant 900kms à parcourir pour rallier Lisbonne.
    Le buggy de Patrice Bellier a cassé un bras de suspension arrière. La réparation a été compliquée car il ne s’agit pas d’une coupure nette. Le bras est tellement broyé que l’assistance est partie directement sur Lisbonne pour chercher une pièce de remplacement. En attendant Patrice continue sa progression mais par la route.

  10. Dom dit :

    Allez Tanguy …on compte sur toi !
    Amusez vous bien.

  11. manu dit :

    Bonjour à tous , je vois qu’il y a  eu de la casses
    et quelques soucis régler les équipages et leur
    montures tiennes la route , les bretons toujours dans la course, allez les gars ont vous attends
    manu

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut